Demande de subvention Partenariat pour Revue 3.0 : la deuxième étape

La Chaire de recherche du Canada sur les écritures numériques a déposé le projet Revue3.0 : Écrire, Transmettre, Découvrir pour la seconde phase de la demande de subvention Partenariat auprès du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada. Alors que la première étape a été validée au printemps 2021, la réponse finale est attendue au printemps 2022. La version 2.0 du projet avais permis de dresser un état de l’art sur la transition numérique des revues savantes, ainsi que la mise en œuvre de plusieurs projets pilotes. Le projet Revue3.0 regarde vers l’avenir, son objectif est de produire les connaissances scientifiques nécessaires pour orienter le développement des revues savantes en Sciences humaines dans la prochaine décennie et de créer les outils techniques qui permettront ce développement.

Pour atteindre cet objectif, nous avons réuni les principaux acteurs de l’édition numérique francophone et un groupe de chercheur·e·s internationaux·ales à la pointe de la recherche sur l’édition et la diffusion du savoir. Le projet Revue3.0 est à la fois un espace d’expérimentation et d’implémentation de nouveaux modèles éditoriaux et un lieu de réflexion et de recherche théorique sur la production, la diffusion et la légitimation des connaissances à l’époque du numérique. Les 7 années du projet devront proposer de nouvelles solutions pour l’édition numérique qui pourront être industrialisées et mises à disposition de l’ensemble des communautés scientifiques en sciences humaines par les partenaires du projet.

Le projet s’articule autour de 3 axes/chantiers :

  1. Écrire : pour la production de nouvelles formes d’écriture en sciences humaines, en mesure de bénéficier des potentialités offertes par le numérique.
  2. Transmettre : pour la transmission et la valorisation du savoir scientifique produit avant le passage au numérique ou nativement numérique.
  3. Découvrir : pour identifier, repenser et accompagner les pratiques de lecture, d’annotation et de réappropriation des contenus des chercheur·e·s par le développement d’outils et d’approches dédiés.

Afin d’atteindre ces objectifs, un partenariat (déjà engagé avec Revue2.0) sera mis en place avec les principaux acteurs de l’édition numériques francophones, notamment Érudit, OpenEdition, Huma-Num, 13 revues scientifiques, et un groupe de chercheur·e·s internationaux·ales à la pointe de la recherche sur l’édition et la diffusion du savoir.

Pour en savoir plus sur ce projet, voir la page dédiée.